Beni : plus de 26 600 ménages des déplacés sans assistance à Nobili

Plus de 26 600 ménages  des déplacés vivent dans des conditions difficiles en localité de Nobili en chefferie de Watalinga en territoire de Beni. C’est depuis environs huit mois. Le président du comité de déplacés de Nobili plaide pour une assistance urgente.

Chaque ménage des déplacés compte  entre six et neuf personnes vivant dans des cabanes en bâche. Selon le président du comité des déplacés vivant à Nobili, le nombre de déplacés dans cette localité située à la frontière congolo-ougandaise est quatre fois supérieur que celui  des autochtones.

Au cours d’une interview accordée à RMBB dimanche 09 Août 2020, le président des déplacés des massacres de Kamango et ailleurs dans la chefferie de Watalinga signale que ces déplacés sont confrontés au problème de la famine, d’eau potable, manque d’installations hygiéniques ou latrines, des soins de santé et autres nécessités.

« On nous avait construit des WC pendant que nous étions 15 991. Aujourd’hui, ça a presque doublé. Les WC sont insuffisants par rapport au nombre de déplacés », s’est-il désolé.

Le président du comité de déplacés de Nobili plaide pour une assistance urgente étant donné que les bâches  reçus de UN-HCR sont en voie de destruction. Ce  qui  expose  ces compatriotes à tout genre d’intempérie.

Nobili présente l’air d’un cas militaire dans tous ses quatre côtés, vues les cabanes dans lesquelles vivent les déplacés se trouvant presque partout et en grand nombre dans les coins et recoins de cette notabilité, constate Radio Moto Butembo-Beni.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *