Beni : une équipe de magistrats dépêchée à Cantine pour la tenue des audiences après l’assassinat d’un civil

Un jeune garçon d’une vingtaine d’années a été assassiné par un militaire FARDC de l’unité commando basé dans cette localité à Cantine. Le fait a vécu dans la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 août 2020. L’audience a été ouverte ce samedi pour voir clair dans cet assassinat.

Déjà dans la matinée de ce samedi, toutes les activités ont tourné au ralenti dans l’agglomération de cantine située dans la localité des Baswagha-Lubena, groupement Baswagha-Madiwe, secteur de Beni-Mbau. C’est au Sud du territoire de Beni. Cette situation fait suite à l’assassinat de d’un jeune garçon d’une vingtaine d’années du nom de Kakule Silwamughuma alias Lofo. Il a été tué la nuit du jeudi 13 au vendredi 14 août 2020.

Selon un habitant de la place joint au téléphone, sur demande de la population locale qui conditionnait l’enterrement de la victime après le début d’une audience en flagrance contre le présumé meurtrier qui est déjà aux arrêts, une délégation des magistrats de la cour militaire du Nord-Kivu est déjà arrivée à Cantine-Aloya depuis l’avant-midi de ce samedi pour la tenue des audiences publiques.

« Les magistrats sont déjà à Cantine pour les audiences qui se préparent. Ca débute dans quelques instants toujours ici à Cantine », a mentionné Kakule Silwamughuma qui ajoute que la dépouille mortelle a passé la nuit dans un camp militaire.

L’audience a du coup été lancé ce samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *