Butembo-Beni : trois sœurs de la congrégation des Orantes de l’Assomption émettent leurs vœux perpétuels en la cathédrale

Des sœurs de la congrégation des Orantes de l’Assomption ont émis des vœux en la cathédrale de Butembo-Beni ce jeudi  27 aout 2020. L’Evêque de Butembo-Beni a présidé cette eucharistie. Monseigneur Sikuli Paluku a recommandé aux heureuses du jour de vivre dans la prière, la fidélité et la vraie foi.  

Tout s’est déroulé en la cathédrale de Butembo-Beni. Avant le commentaire de la parole de Dieu, le trio des heureuses du jour ont été appelées afin que chacune d’elle exprime volontairement son choix à servir Dieu. Après cette invitation, il s’est ensuivi le commentaire de la parole de Dieu par l’ordinaire du lieu.

Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a retracé d’abord la vie de la sainte Monique à l’honneur des sœurs de ce jeudi. Cette femme, mère biologique de Saint Augustin, est un modèle à suivre dans la foi, a recommandé l’Ordinaire du lieu. Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a ajouté que Sainte Monique a su servir l’Eternel dans la fidélité discrète.

« Elle a pleuré pour qu’elle soit sauvée après avoir vécu comme une femme modèle, lumière de sa maison, cette femme louée dans la première lecture pour tout ce en quoi on lui reconnait de bien, et particulièrement pour la foi malgré les difficultés. C’est un modèle pour une mère chrétienne », a-t-il prêché.

Monseigneur l’Evêque a recommandé aux heureuses du jour de vivre dans la prière, la fidélité, la vraie foi et la découverte de la beauté de la foi dans le Christ.

« Nous sommes invités comme la sainte Monique à observer la foi au christ et cette vraie foi, pas une foi que l’on se crée. Nous devons observer la bonté de la foi au Christ et la force de l’amour de l’Evangile », a conseillé Monseigneur Sikuli.

La troisième partie de cette célébration eucharistique a consisté en l’engagement proprement dit des sœurs orantes de l’Assomption. Une autre a été le renouvellement des engagements de quatre jubilaires d’argent.

Les vœux des religieuses ont été reçus par la supérieure régionale, sœur Masika Lukando Fabiola en lieu et place de la sœur supérieure générale Anne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *