Nord-Kivu : la COOPECO Lubero et la COOPEC Kirumba autorisées de fonctionner

La Coopérative d’Epargne et des Crédits, COOPECO Lubero et COOPEC Kirumba vont poursuivre leurs  activités des micro-finances. C’est l’accord trouvé entre la délégation de la Banque Centrale du Congo et les autorités politico-administratives du territoire de Lubero.

La décision a été prise de commun accord au cours d’une réunion de sécurité extraordinaire convoquée par l’administrateur du territoire après la grogne observée mercredi 02 septembre à la suite d’une mesure de fermeture de cette micro-finance par la BCC.

Pour un moratoire de six mois sollicités, la COOPPECO Lubero et la COOPEC Kirumba devront réunir certains documents administratifs manquants pour leur viabilité afin que la BCC lève officiellement sa décision. C’est ce qu’explique Richard Nyembo Wa Nyembo.

« La COOPECO de Lubero et Kirumba va continuer à travailler normalement. Il y avait quelques problèmes. Nous demandons aux responsables de la banque centrale de donner du temps à la C0OPECO pour qu’elle se mette en ordre avec tous les documents. Parce que comme vous le savez, nous avons des problèmes liés à l’état sécuritaire et sanitaire », a-t-il lancé en appelant la population à renouveler sa confiance à cette société.

Pour rappel, la Banque Centrale du Congo BCC avait retiré depuis le 9 décembre 2019, des agréments accordés à dix institutions du système financier décentralisé en RDC. Dans le territoire de Lubero, deux maisons de micro-finances avaient été touchées par cette mesure dont la Coopérative d’Epargne et de Crédit Kirumba et la Coopérative d’Epargne et de Crédit pour le Développement au Congo de Lubero COOPECO Lubero. Il s’agissait d’une mesure nécessaire de la BCC pour assainir le secteur des micro-finances marqué par des escroqueries et des détournements d’épargne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *