Ituri : des militaires indisciplinés pointés du doigt dans l’assassinat d’une femme à Djugu

Une recrudescence de cas de vols en mains armées est signalée dans la zone minière de Djugu. Des bandits armés ont tué une femme et blessé un homme par balles.  Ceux-ci ont fait leur incursion au carré minier dit “LA FOLIE” situé dans le groupement Mabilindeyi, non loin du quartier Baru en commune rurale de Mongbwalu, la soirée de samedi 05 septembre 2020.

Le coordonnateur de l’organisation de défense de droits de l’homme JUSTICE ET DIGNITE POUR TOUS, antenne de Djugu qui nous l’a rapporté lundi 07 septembre, s’appuie sur les témoignages recueillis sur place pour déclarer que les auteurs de cet acte seraient quelques militaires indisciplinés qui ont emporté avec eux plus de deux millions de francs congolais.

Anecho Baby demande aux services de sécurité de bien faire leur travail, celui de protéger la population civile et ses biens.

« Les malfrats ont tué la femme parce qu’elle venait de constater que ce sont des militaires. Les rescapés eux-mêmes ont témoigné en disant qu’il s’agissait bien des soldats. Ce ne sont pas vraiment des assaillants. Ça nous étonne quand même que l’auditorat arrive là-bas, le colonel de même pour les enquêtes, mais n’ont mis la main sur personne… », s’est-il désolé.

Et le bourgmestre de la commune de Mungwalu rassure la population de sa juridiction que des dispositions sont en train d’être prises pour mettre fin à ce phénomène devenu inquiétant. Jean-Pierre Bikilisende l’a dit ce lundi 07 septembre à la parade hebdomadaire tenu au bureau communal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *