Ituri : des présumés ADF tuent plus de 40 civils en moins de 48 heures dans le Territoire d’Irumu

Une quarantaine de civils ont été tués, une trentaine d’autres enlevés par les combattants supposés de l’ADF à l’espace de quarante-huit heures en Territoire d’Irumu en province de l’ituri.

Selon Lingasa Benago Raphael, président de la société civile en chefferie de Banyali-Tshabi, quarante morts ont été enregistrés en chefferie de Banyali-Chabi  la nuit de mardi à mercredi 09 septembre 2020  à Belu et ses environs. « Une dizaine d’autres a été tué ce jeudi 10 septembre en chefferie de Walese-Vukuntu », ajoute-t-il.

Le chef de la chefferie de Banyali-Tshabi confirme ce chiffre et parle d’un moment difficile que traverse la population de cette partie frontalière à la province du Nord-Kivu.

Babanelao Etienne appelle les autorités militaires à déployer leurs éléments dans  cette partie de l’Ituri où l’ennemi opère sans être inquiété.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *