Nord-Kivu : les fournisseurs des produits maraîchers en guerre contre la tracasserie à Beni

Le président de l’Association Coopérative des Producteurs des produits Agro-Vétérinaires, ACOPAV, est allé personnellement s’imprégner du respect de l’arrêté instruisant de laisser passer gratuitement tous les véhicules transportant des produits agricoles en destination de Beni. Kambale Muhavi s’est rendu à la barrière de Mukulya  vendredi 11 septembre 2020.

En effet, il y a des tracasseries multiformes sur différentes barrières d’entrée de la ville de Beni. Les services de sécurité y affectés sont déjà instruits de laisser passer gratuitement tous les véhicules transportant des produits agricoles en destination de Beni.

Selon le président de l’association coopérative des producteurs des produits agro vétérinaires, ACOPAV, c’est le ministre de l’intérieur du Nord-Kivu qui en a décidé ainsi dans son arrêté pour permettre à la population victime des atrocités des rebelles de l’ADF d’accéder facilement aux produits vivriers en provenance de Lubero qui périssent sur la route suite aux tracasseries enregistrées.

« Il y a une lettre signée par le ministre de l’intérieur accordant un libre passage à tous les produits transportant les produits maraîchers. Ils sont souvent victimes des tracasseries au niveau des barrières. C’est ainsi que nous sommes venus nous rassurer que cet arrêté est de stricte observance. Nous venons de parler aux services de l’Etat commis à la barrière, et nos véhicules viennent de passer sans problèmes. Nous venons de demander aux chauffeurs de ne pas payer de l’argent sans quittance », a-t-il laissé entendre.

Cependant, l’arrêté du Ministre n’exclut pas la paie de la taxe péage route ou FONER et de toutes les autres taxes légales. Il interdit seulement la paie des frais prohibés qui constituent une fuite des recettes dues au trésor de l’État Congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *