A Butembo, le ministre Billy Kambale promet de soutenir la jeunesse catholique dans le secteur agricole

Il y a eu tête à tête, ce dimanche 13 septembre 2020, entre le ministre national de la jeunesse et le cadre de l’UJC en diocèse de Butembo-Beni.  L’entretien a eu lieu à la résidence de l’operateur économique SYLKAS à Mutsanga. Après cet échange, l’abbé Kibonde Oswald s’est dit satisfait du souci du ministre de la jeunesse déterminé à accompagner les jeunes catholiques dans le secteur agricole.

Cet entretien a tourné autour de comment créer pour que la jeunesse se prenne  en charge. Le ministre Bily promet de soutenir la jeunesse catholique dans le secteur agricole. Cette promesse a été faite devant la délégation de l’UJC. Celle-ci  était conduite par monsieur l’abbé Kambale Kibonde Oswald. Le ministre compte lancer ce projet avant son retour à Goma.

« Bientôt nous allons le matérialiser. Ici on venait de m’annoncer que l’Eglise avait des terres. Parce qu’au niveau du ministère nous voudrions amener les jeunes vers les brigades agricoles. Il se pose un problème de terre dans certaines régions. Ici à Butembo, je tenais à discuter avec lui sur la possibilité que l’Eglise rende disponibles les terres pour nous aider à encadrer la jeunesse », a-t-il mentionné.

Notre interlocuteur dit croire aux potentialités agricoles. Raison de sa  motivation d’investir dans l’agriculture. Le ministre de la jeunesse  rassure qu’il ne sera pas question des méthodes traditionnelles.

« Ce sont des semences modernes, des semences améliorées ; les tracteurs et tout. On ne va pas utiliser les méthodes traditionnelles. Le jeune viendra main nue. Seulement on lui apprend. C’est en même temps une école, en même temps une usine de production », rassure-t-il.

Rappelons que le rendez-vous avec le ministre était pour l’UJC  un suivi de la promesse donnée au l’aumônier diocésain de l’UJC depuis janvier 2020 lors de son passage à Kinshasa pour Rome.

Apres l’entretien avec le ministre Bily Kambale, l’abbé Kibonde Oswald  s’est dit satisfait de l’attention que cette autorité accorde à sa demande. L’aumônier de l’UJC  renseigne que les jeunes de plus de 60 paroisses que compte le diocèse de Butembo-Beni font toujours mention du manque d’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *