Nord-Kivu : la société civile de Kyondo dénonce une gestion “opaque et calamiteuse” des lieux publics

La société civile, forces vives noyau de Kyondo dénonce une gestion opaque et calamiteuse des lieux publics dans cette partie du territoire de Beni. Le premier vice-président de cette structure citoyenne a exprimé son indignation à la parade civile de ce lundi 14 septembre 2020.

« Il y a certains agents de l’Etat qui profitent de leur fonction pour voler la population. Il y a des pourcentages mais aussi des parcelles réservées à l’Etat. Ce sont les biens de la population. Que ceux qui se sont déjà approprié ces terrains s’amendent. Ces terrains doivent leur être ravis », a lancé le premier vice-président en citant des cas concrets dans les quartiers Kavanda, Kikyo où des lieux publics ont été mal gérés.

Monsieur Kambale Bwakyanakazi Joseph souhaite qu’il y ait identification de tous les espaces réservés à l’État après opération de lotissement dans chaque coin de cette commune. Profitant de la parade civile de ce lundi, il veut voir l’autorité locale s’impliquer dans cette situation.

De son côté, le bourgmestre de la commune de Kyondo rassure avoir une attention particulière à la question. Muhindo Vyaghula Joachim a promis d’interpeller et associer ses services techniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *