Nord-Kivu : la population appelée à soutenir l’entreprise STS-ENK dans le secteur de l’électrification

Le travail que l’entreprise STS-ENK abat dans le secteur de l’électrification des villes de Beni et Butembo attire beaucoup de personnalités de la région à travers le Nord-Kivu. La notabilité de deux villes a visité les installations d’Ivugha et le barrage en construction de Talihya-Nord mardi 15 septembre. Les honorables députés Désiré Kyambi et Anselme Kitakya qui ont exprimé leur satisfaction par rapport à l’engagement de STS-ENK, appellent la population à soutenir cette entreprise dans sa mission d’électrification.

La délégation était constituée des présidents de la société civile de Beni territoire et Ville, les membres de la FEC-Beni, les maires de Butembo et Beni, quelques élus du peuple et les membres de certains mouvements citoyens.

Arrivés au site d’Ivugha vers 10h00, après une visite guidé du barrage à la salle de production du courant, tous les membres de la délégation se sont réjouis du travail de génie que STS-ENK a déjà réalisé. Les honorables députés Désiré Kyambi et Anselme Kitakya ont exprimé leur satisfaction. Ils ont d’ailleurs appelé la population à soutenir l’entreprise STS-ENK.

« Quelque part, on a pu constater que l’usine produit beaucoup d’énergie, même si à Beni il n’y a que trois cabines déjà installées. Nous avons demandé à la société ENK d’installer beaucoup de cabines et à Butembo, et à Beni pour que le courant soit consommé au lieu d’être gardé ici au niveau de l’usine. Le propriétaire de ENK nous a montrés que la ligne ne cause pas problème à elle, et que c’est au niveau du dégagement où il faut une sensibilisation », a mentionné le député Désiré Kyambi.

L’espoir est permis

Au site de Talihya-Nord où la visite s’est achevée, la notabilité de Beni-Butembo a été témoin des grands travaux qui s’effectuent sur place. Deux machines avec une main d’œuvre importante s’activent pour le remblayage de terrain où seront construits le désableur en amont et l’usine de production du courant à la hauteur de 12 mégawatts.

Le directeur financier de STS-ENK a promis que d’ici quelques mois les ingénieurs vont s’appliquer pour la construction du barrage, le canal et la fixation des poteaux métalliques sur les pentes rocailleuses. James Vanhoutt espère que d’ici décembre 2020 les turbines seront déjà installées en attendant le lancement du courant vers mars 2021. Encore ici, les membres de la délégation ont salué le travail de STS-ENK.

« Je crois que l’entreprise est en train de fournir des efforts. Aujourd’hui, on peut dire qu’ils sont à la phase de construction. Je pense que ce qui est important est de demander à ENK de continuer le travail pour respecter le délai, puisque lorsqu’on était là, on nous a dit qu’au mois de mars, au plus tard juin, il y aura déjà finissage des travaux au niveau de Talihya », a laissé entendre le député Promesse Matofali.

Notons qu’au terme de la visite, les responsables ont promis mettre en contribution leurs machines pour parachever la route qu’ils ont commencée afin de relier Vuhovi à Kavasewa via Vusokoli. A ce niveau, James Vanhoutt demande aux élus de Goma de plaider pour la population auprès du gouvernement afin de réunir les moyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *