Nord-Kivu/Trafic de 800 000 dollars : le conseiller du Gouverneur arrêté puis relâché

Radio Moto Butembo-Beni fait le point sur la suite du dossier de la traversée de 800 mille dollars américains à Kasindi le 09 août 2020. Il s’agit de cet argent en destination des présumés ADF. En fait, l’autorité provinciale citée d’être impliquée dans ce dossier a bénéficié d’une liberté provisoire.

Selon nos informateurs, la personne libérée est l’un des conseillers du Gouverneur à qui les concernés dans la traversée de cette somme colossale d’argent disaient avoir envoyé 10 mille dollars pour qu’il s’érige en leur défenseur. L’officier des FARDC présenté comme élément moteur de cette transaction a indiqué s’être trompé de nom. C’est ainsi que le conseiller a été libéré en attendant la suite de l’instruction.

Nos sources poursuivent que d’autres personnes arrêtées restent en détention. Il s’agit d’un agent de la DGRNK Kasindi, un agent de l’OBLC Butembo, le gérant de l’opérateur économique à qui l’argent était destiné, un major des FARDC basé à Kasindi, le commandant second de Kasindi. L’agent de la DGRNK Kasindi est accusé d’avoir détourné l’argent qui aurait été dû au Trésor public suite à cette traversée.

L’homme qui amenait cet argent depuis le Kenya pour Butembo avait déclaré transporter 200 mille au lieu de 800 mille. C’est pourquoi l’agent de la DGRNK lui avait taxé mille dollars américains. Une somme qu’il n’avait pas amenée au Trésor public, selon le ministère public. Il avait même mandaté l’agent de l’OBLC Butembo pour réclamer ces mille dollars parce que l’argent venait déjà d’arriver à Butembo. Voilà pourquoi ces deux seront bientôt amenés devant une juridiction civile pour instruire leur dossier de détournement.

Quant au gérant et aux deux membres des forces de sécurité, ils sont accusés de connaître un peu plus sur la destination de l’argent et l’homme qui l’avait. Voilà pourquoi, l’Avocat général des FARDC près la Cour Militaire Opérationnelle du Nord-Kivu les détient.

Joint ce samedi 19 septembre 2020 par Radio Moto Butembo-Beni, le colonel Kumbu Ngoma Jean-Baptiste a indiqué que ces enquêtes pourront prendre un certain moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *