RDC-Report du mini-sommet des Chefs d’Etats : les langues se délient à Goma

Des langues se délient en ville de Goma au lendemain du report sine die du mini-sommet qui allait réunir à Goma les chefs d’états de pays de la région des Grands Lacs. Des observateurs contactés par Radio Moto Butembo-Beni dimanche 20 septembre 2020, trouvent en cela une hypocrisie de la part des organisateurs et des invités.

Pour Patient Rafiki, enseignant et analyste des questions économiques, « l’annulation de cet assise était prévisible au regard des incompréhensions persistantes qui règnent entre l’Ouganda et le Rwanda ou encore entre le Rwanda et le Burundi. »

Pour Laurent Mugiraneza, analyste indépendant, la RDC en général et le Nord Kivu en particulier a raté une occasion d’or au cours de laquelle des questions de difficultés diplomatique, d’insécurité et de manque de paix qui ont depuis longtemps bénéficié de l’hypocrisie de ces chef d’Etats aurait pu être discutée.

« C’est un peu dur pour la population. Nous attendions beaucoup de ce sommet, parce que nous avons beaucoup de problèmes que nous devrions soumettre à ces dirigeants. La société civile, tous les mouvements citoyens, c’était le moment opportun de présenter nos difficultés. Notre sentiment de regret, parce que nous aimerions entendre ce que dit le président Kagame à propos de ses FDLR. Une occasion aussi de savoir pourquoi Museveni avec les ADF continuent toujours à endeuiller la RDC. Nous pensons qu’ils ont échappé et veulent prolonger à longueur de temps la souffrance des congolais », pense-t-il.

Rappelons que ce mini-sommet allait réunir les Présidents Joao Lourenço de l’Angola, Felix Tshisekedi de la RDC, Paul Kagame du Rwanda, Yoweri Kaguta Museveni de l’Ouganda et Evariste Ndayishimiye du Burundi. Dans un communiqué rendu public le vendredi 18 septembre, Marie Ntumba Nzeza, ministre des affaires étrangères a annoncé l’annulation du dit mini-sommet vu, le contexte actuel lié à la Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *