Ituri : la population exige la réhabilitation de la route Kilo-Mungwalu

Lundi 21 et mardi 22 septembre 2020 ont été des journées sans activités en commune de Mungwalu en Ituri. Une initiative de la société civile. Selon son président, Denis Masiko Animalise, c’est une façon d’interpeller le gouvernement provincial sur la réhabilitation de la route Kilo-Mungwalu qui se trouve dans une dégradation avancée.

Toutes les boutiques sont restées fermées. Les taximen ne se sont pas non plus rendus au service. Satisfaction du Président de la société civile de Mungwalu.

« Nous remercions vraiment les commerçants et les taximen. Nous leur avons demandé de fermer tout pour vraiment montrer que nous souffrons réellement », a lancé Denis Masiko Animalise.

Ce qui met les forces vives en colère, c’est la lettre du ministre provincial des ITPR qui a levé la mesure de suspension du trafic routier de gros camions sur l’axe Iga Barriere-Mungwalu.

« Celui qui s’occupe des histoires de la route, qu’il suspende sa mesure autorisant les gros camions de circuler », tonne Chérubin Kukundila, vice-président de la société civile.

Des femmes marchandes de Mungwalu disent réclamer une intervention urgente de l’autorité de l’Ituri en faveur des usagers de cette route. Le bourgmestre de la commune de Mungwalu murmure que ces journées ville morte n’ont pas fait objet de concertation entre lui et les forces vives qu’il invite à la collaboration. La société civile continue à décrier l’inefficacité de la société TITAN choisie pour réhabiliter la route Kilo-Mungwalu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *