Nord-Kivu : la société civile appelle le président  Tshisekedi à déclarer l’Etat de guerre en RDC

La société  civile du Nord-Kivu appelle le président  congolais à déclarer l’Etat de guerre en RDC. Le deuxième vice-président de la  structure citoyenne l’a dit à la presse lundi 21 septembre 2020.

Dans une interview avec la presse à l’occasion de la journée de la paix célébrée chaque 21 septembre 2020, Edgar Katembo Mateso cite les massacres  en répétition au Nord-Kivu et en Ituri. Pour lui, c’est un indicateur suffisant qui peut justifier une telle décision. Celui-ci rappelle au gouvernement congolais sa mission régalienne.

« Tel que vécu, il faut le dire, au Nord-Kivu, il ne faut pas parler d’un Etat de paix. C’est un Etat de guerre, bien que le président n’a jamais déclaré l’Etat de guerre. Au même moment que nous sommes en train de célébrer cette journée de la paix, le même jour les congolais de l’Est continuent à être lâchement abattus en présence des militaires congolais, des soldats de maintien de la paix », se désole Edgar Mateso.

En RDC, Edgar Mateso souhaite que l’on ne parle pas d’une mission de maintien de la paix en RDC plutôt une mission de la recherche de la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *