Butembo : 26 malades mentaux abandonnés à leur triste sort au CEPIMA

Au total 26 malades mentaux sont abandonnés au Centre de Protection des  Indigents et Malades Mentaux, CEPIMA. Le Coordonateur du CEPIMA l’a dit à Radio Moto Butembo-Beni ce mercredi 23 septembre 2020. Kambale Bahati appelle les bonnes volontés à venir en aide à ces nécessiteux.

Le CEPIMA héberge à ces jours 63 personnes qui sont soignées pour différents troubles mentaux. 26 d’entre eux sont déjà abandonnés à leur triste sort par leurs familiers.

Monsieur Kambale Bahati a indiqué que certains de ces 26 indigents et malades mentaux éprouvent beaucoup de difficultés parmi lesquelles le découragement, la stigmatisation.

Ces malades abandonnés constituent un lourd fardeau pour le CEPIMA confronté aussi actuellement au manque de médicaments à cause de la fermeture des frontières en ce temps de la Covid-19.

Ces malades n’ont pas de lits, d’habits et même de vivres. Kambale Bahati, Coordonateur du CEPIMA demande aux bonnes volontés, aux autorités politico administratives de Butembo et environs de venir en aide à ces nécessiteux.

« Ces 26 malades vivent de la bonne volonté des gardes malades. Donc quand un garde prépare pour son malade, il réserve quelque chose pour aider celui qui est à côté. Maintenant ces gens ici, lorsqu’ils trouvent le moyen de s’évader, ils vont sans rien payer… », se désole-t-il avant d’ajouter que cette situation impacte sur le fonctionnement normal du CEPIMA.

Kambale Bahati a par ailleurs remercié les Eglises Catholique, la CBCA, la CEBCE, l’Eglise Anglicane, l’Eglise Adventiste du 7e jour et certaines mutualités de Butembo qui ne cessent d’apporter leur contribution pour nourrir ces nécessiteux.

Notons que le CEPIMA est une structure qui prend en charge toutes les personnes avec trouble mental.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *