Butembo-Mr l’Abbé Kibonde à la clôture du mois de la Bible : « Il faut croire ce qu’on lit, enseigner ce qu’on croit et vivre ce que l’on enseigne »

L’Eglise universelle a célébré la Mémoire de saint Jérôme, Patron des Biblistes, ce mercredi 30 septembre. A l’occasion, une journée de récollection a été organisée à la Paroisse Mater Ecclesiae, la Paroisse cathédrale de Butembo. Monsieur l’abbé Kambale Kibonde Oswald qui a présidé les activités a invité tous les fidèles à aimer  les Saintes Ecritures et de vivre la parole de Dieu.

L’activité de ce mercredi s’est déroulée dans la salle Benoît XVI. Inscrite dans le cadre de la Journée Africaine de la Bible, cette récollection a réuni plusieurs dizaines de fidèles intervenant dans le Ministère du Lectorat et d’intercession. Des enseignements et la messe ont ponctué cette journée. Le tout sous la présidence de l’abbé Kambale Kibonde Oswald.

Dans son exhortation, il a invité tous les fidèles du Christ à aimer  les Saintes Ecritures et de les vivre.

« Saint Jérôme comme grand étudiant de la Bible, nous avons appelés tous les lecteurs et tous ceux qui font des prières pendant la messe à faire des enseignements sur la Bible. Et depuis qu’elle a été imprimée à 1950 par Gutenberg, tout le monde peut accéder à la Bible, croire ce qu’on lit, enseigner ce qu’on croit, et vivre ce que l’on enseigne », a-t-il conseillé.

Tout le Peuple de Dieu est appelé à se familiariser avec la Parole de Dieu, à travers la lecture correcte, la méditation et la mise en pratique du message biblique.

Dans son message signé le 4 septembre 2020, l’Evêque de Butembo-Beni a appelé chaque paroisse à intensifier, ce mois de septembre, la pastorale biblique. Objectif, amener progressivement tout le Peuple de Dieu à se familiariser avec la Parole de Dieu. Cela, à travers la lecture, la méditation et la mise en pratique du message biblique. De manière concrète, a présenté le mois de septembre comme une occasion de diffuser la Bible et d’initier les fidèles chrétiens à la lecture orante de la Parole de Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *