RDC : un duel entre le ministre Ruberwa et le député Nzangi autour de la commune de Minembwe

Une interpellation parlementaire du député national Muhindo Nzangi Butondo vise le ministre Azarias Ruberwa Manywa en charge de la décentralisation et reformes institutionnelles. L’élu de Butembo souhaite que ce membre du Gouvernement réponde devant l’Assemblée nationale au sujet de la cérémonie d’installation clandestine du bourgmestre de la commune de Minembwe au Sud-Kivu cette semaine.

En fait, l’honorable Nzangi dit avoir écrit à l’Assemblée nationale pour qu’elle convoque le ministre Ruberwa.

Joint ce samedi 3 octobre 2020 au téléphone depuis Kinshasa par Radio Moto Butembo-Beni, l’honorable Nzangi n’a pas tardé à condamner ce qu’il appelle mission officieuse du ministre Ruberwa.

Les autorités du pays n’étaient pas au courant, il n’y a pas eu de décision du conseil des ministres. En principe la commune pour qu’elle soit installée, reconnue, elle doit requérir l’avis de l’Assemblée provinciale. Or Minembwe n’avait pas eu l’avis de l’Assemblée provinciale. C’est pourquoi nous avons demandé qu’il vienne démonter au niveau de l’Assemblée nationale”, lance le député Nzangi.

S’il s’avère que, dans ses actes, le ministre a été motivé par des conflits d’intérêts contraires à la déontologie d’un ministre, l’honorable Muhindo Nzangi attend exiger que le ministre Ruberwa soit démis de ses fonctions de ministre d’Etat.

Ce qui aiguise davantage la curiosité de l’honorable Nzangi, c’est de voir que le ministre s’est fait accompagner d’une très forte délégation pour aller installer seulement le bourgmestre de Minembwe, une de 270 communes concernées par la surséance dans l’opérationnalisation sur ordre d’un des Conseils des ministres.

Pour cet du peuple, quelque chose de suspect se cache derrière la mobilisation du ministre de la défense, du Chef d’Etat-major général des FARDC, des députés, des ministres et même de l’ambassadeur des USA pour seulement une commune qui fait beaucoup penser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *