Beni-10 civils tués à Mamove : la société civile déplore la “passivité” de l’armée et la MONUSCO

Les présumés ADF ont signé une incursion dans l’agglomération de Mamove à l’ouest de Oïcha tôt le matin de lundi 5 octobre 2020. La société civile a dressé au départ un bilan de huit morts. Un bilan revu à la hausse aux heures d’après-midi jusqu’à 10 morts.

« L’ennemi a opéré dès 5 heures dans les quartiers Paris et Vingazi. L’armée et la MONUSCO ont croisé les bras face aux alertes », dénonce la société civile.

Les forces vives émettent la crainte parce que l’ennemi se serait dirigé vers Baeti, Manyama et autres contrées où se trouvent d’autres paysans.

Le CEPADHO rappelle que dans la nuit de vendredi 02 octobre courant, les ADF présumés ont tué sept civils et blessé deux autres avant de piller chèvres, poules et autres biens de valeur dans le même Village de Mamove, y défiant la présence imposante des FARDC et des Casques bleus de la MONUSCO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *