Nord-Kivu : le responsable de la milice Malaika basée à Munoli aux arrêts

Le commandant du groupe maï-maï qui était basé à Munoli est déjà aux arrêts. Le général autoproclamé Muhindo Saasita Eugide, 23 ans, a été présenté ce jeudi 8 octobre 2020 à des journalistes de Butembo par l’Agence Nationale des Renseignements, ANR Butembo-Lubero. Ce jeune se dit prêt à intégrer les forces armées de la RDC après formation si l’occasion lui sera accordée.

Interrogé, ce milicien a avoué que les militaires FARDC ont attaqué son groupe tôt le matin de mercredi 7 octobre 2020 à Munoli en territoire de Lubero. Muhindo Saasita Eugide a poursuivi qu’à part la milicienne Evelyne de 17 ans morte pendant les affrontements, deux autres membres de son groupe ont été blessés. Lui-même et son adjoint, le colonel autoproclamé Victoire.

Le général autoproclamé Muhindo Saasita Eugide était le responsable de la milice Malaika, un groupe qui comptait seulement sept jeunes, nous a-t-il indiqué.

« J’ai commencé un autre groupe de sept personnes. Nous avions notre position à Munoli. La ration, c’était par moi-même et puis le jeton que nous faisions payer à chaque majeur. L’objectif était d’atteindre à pied ferme tout ennemi du pays. Mais nous n’avions pas encore amorcé les batailles. Les autres membres de mon groupe, je ne sais pas là où ils sont », a-t-il mentionné.

Ce jeune se dit prêt à intégrer les forces armées de la RDC après formation si l’occasion lui sera accordée.

Le Chef de Poste Principal de l’ANR Butembo-Lubero pense que cette arrestation est le fruit de la conjugaison des efforts entre les services de défense et de sécurité tout comme la population. Chico Chigwira appelle au renforcement de cette collaboration pour des résultats encore plus probants dans le domaine de la sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *