Butembo : les porteurs d’armes opèrent sans souci dans plus de cinq ménages à Vutsundo

Des bandits armés de fusils, pieds de biches et machettes ont fait irruption en cellules Salima et Mutsunga, au quartier Vutsundo en  commune Kimemi en ville de Butembo dans la nuit de dimanche 11 à ce lundi 12 octobre 2020 à partir de 22 heures. C’était sous une forte pluie qui a causé plusieurs dégâts matériels dans cette contrée de la ville. A Vutsundo, la population déplore qu’aucune autorité ne soit venue au secours.

En cellule Salima par exemple, ces bandits ont forcé les portes métalliques du Chef urbain de l’Industrie où ils ont brisé les vitres de la maison avant d’emporter plusieurs biens de grande valeur. Dans son témoignage hors micro, Kizito Matsitsi a indiqué que ces bandits ont tiré de coups de feu avant de s’en aller avec des biens volés.

Par ailleurs en cellule Mutsunga, ces bandits armés de fusils, pied de biches et machettes ont visité plus ou moins six ménages. Des femmes, hommes et enfants ont été victimes. Toutes les victimes ont été sérieusement battues, torturées et pillées.

« Ils nous ont intimidés de toute manière ; ils ont pris nos mallettes, de l’argent, des téléphones. Ils ont d’abord cassé les vitres des portes et fenêtres avant de pénétrer nos maisons », témoigne cette victime.

Les victimes ont témoigné avoir appelé les éléments de l’ordre mais personne n’est venue au secours.

« A l’heure où je vous parle, aucune autorité n’est présente pour venir nous consoler. Sinon les voisins chefs à coté de nous », lance ce père de famille qui regrette que sa porte soit partagée en deux morceaux.

En tout, les victimes interpellent les autorités urbaines d’intervenir immédiatement lorsqu’il y a un problème quelque part dans la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *