Nord-Kivu : Musuku : ce village devenu fantôme après les massacres des civils

Trois semaines après l’incursion des rebelles présumés de l’ADF dans  le village de Musuku à  près d’une dizaine de kilomètres à l’ouest de Mbau centre, le village reste inhabité par les civils. Dans cette agglomération on y aperçoit  deux  hommes à part les militaires qui gardent la sécurité du milieu. Ces deux habitants  contactés par Radio Moto Butembo-Beni ce mercredi 14 octobre plaident  pour la restauration de la paix dans le village de Musuku.

Le  village de  Musuku est presque vide. A votre surprise, une fois dans le village,  vous allez rencontrer  des bêtes et des forces armées qui gardent la sécurité de Musuku à  part deux hommes qui ont couru le risque  de rester dans le village. Interrogé par Radio Moto Butembo-Beni, ils énumèrent les dégâts matériels après l’incursion des ADF dans le milieu tout en sollicitant l’intervention de l’armée pour faire régner la paix dans le milieu.

Ces hommes disent être dans l’incapacité de trouver le médicament en cas d’une éventuelle maladie. Ils disent faire de longues distances pour les soins dans le village de Mbau. Ils ont dénoncé  les vols des chèvres dans ce village  par certains malintentionnés qui arrivent dans ce village.

Il faut rappeler que lors de l’incursion de rebelles ougandais dans le village à part les dégâts humains, les ADF avaient incendié le centre de santé de Musuku et quelques boutiques au centre de ce village du secteur de Beni-Mbau le 21 septembre de l’année en cours. Chose qui avait poussé la population de Musuku sur le chemin de déplacement.

Janvier Kombi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *