Nord-Kivu : les cambistes haussent le ton contre la criminalité à Goma

Le Gouverneur du Nord-Kivu et d’autres membres du Conseil provincial de sécurité ont reçu jeudi 15 octobre les représentants des cambistes de Goma. Objectif, échanger sur la sécurisation des changeurs de monnaie qui sont parmi les victimes de l’insécurité en ville de Goma. Les cambistes appellent le gouvernement à s’investir dans la sécurisation de toute la population.

D’emblée, les changeurs de monnaie se sont dits honorés par l’attention que les autorités provinciales ont affichée au sujet de leur préoccupation. Nzala Kamabu Fiston, Président de la corporation des cambistes au Nord-Kivu, indique que les cambistes se sont déjà décidés de clôturer leurs activités vers 17 heures et directement regagner leurs domiciles.

Ils ont invité le Gouverneur Nzanzu Kasivita Carly et tous les membres du Gouvernement à s’investir dans la sécurisation de toute la population, surtout des changeurs de monnaie.

« Nous avons quatre associations à Goma. Et toutes celles-là sont victimes. Qu’on dise que nous nous entretuons, ce n’est pas vrai. C’est une manière de perdre les traces de l’ennemi », lance Nzala Kamabu Fiston.

Rappelons qu’au moins cinq cambistes ont été tués depuis deux mois seulement à Goma. Des actes ignobles qui s’enregistrent entre 18 heures et 20 heures. Les victimes sont membres de quatre associations de cambistes opérationnelles en ville de Goma.

John Tsongo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *