RDC : le ministre Azarias Ruberwa nie son implication dans l’installation du bourgmestre de Minembwe

Le rendez-vous a été respecté à l’assemblée nationale ce lundi 19 octobre 2020. Les élus du peuple ont écouté Azarias Ruberwa, ministre d’Etat et de la décentralisation et réformes institutionnelles. Il répondait à l’interpellation lui adressée par le bureau de l’assemblée nationale dont l’auteur est Muhindo Nzangi Butondo, élu de la ville de Butembo.

La présidente de l’assemblée nationale a d’abord donné la parole à l’auteur de l’interpellation. Muhindo Nzangi a chargé Azarias Ruberwa d’avoir procédé tambour battant à l’installation du bourgmestre de Minembwe.

Pour cet élu de Butembo, la délégation impressionnante des politiciens, des autorités hautement placées dans le gouvernement congolais et certains diplomates augure le déclenchement du processus de balkanisation du pays. L’honorable Nzangi voudrait être éclairé de la part de Azarias sur la présence de cette délégation.

Prenant la parole, le ministre Azarias Ruberwa a mentionné qu’il s’est retrouvé à Minembwe en mission décidée par le gouvernement congolais. Il a expliqué qu’il était détenteur d’un ordre de mission dont le contenu était la participation à la caravane sécuritaire. A ce point, il avait le devoir d’accompagner le ministre de la défense dans sa mission de la visite des différents coins du pays sous menace de l’insécurité. Là, il  rejeté aussi toute accusation portée contre lui pour une quelconque blalkanisation.

« L’auteur de l’interpellation est allé plus loin de dire cette installation du bourgmestre est un décor planter pour installer la balkanisation. Alors, ma réponse est très simple. Pour ce qui est de la balkanisation, il s’agit d’une accusation sans fondement. Je ne me reconnais ni de près, ni de loin dans ses concepts », a-t-il lancé.

Au terme de son exposé le ministre Ruberwa a nié toute son implication dans l’installation du bourgmestre de la commune de Minembwe. Il a mentionné que cette cérémonie a été présidée par le ministre provincial de l’intérieur et le gouverneur du Sud-Kivu.

Azarias Ruberwa a noté que parler du déclenchement du processus de balkanisation est une fausse accusation de la part de l’auteur de l’interpellation.

2 thoughts on “RDC : le ministre Azarias Ruberwa nie son implication dans l’installation du bourgmestre de Minembwe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *