Félix Tshisekedi : « Je ne laisserai aucun engagement politique primer sur mes prérogatives constitutionnelles »

Le Président Félix Tshisekedi s’est adressé à la Nation de 20 heures 57 à 21 heures 05 de vendredi 23 octobre 2020. Dans on adresse retransmise par la RTNC, le Chef de l’Etat a amorcé que l’accord de la coalition au pouvoir a connu un certain nombre d’écueils. Il a promis qu’il ne pourra pas accepter qu’un seul groupe politique prenne de la suprématie sur des questions de la nation.

« Plus de deux ans après, il y a des divergences qui persistent entre les parties signataires de cet accord. Ces divergences portent notamment sur les questions relatives à la paix et à la sécurité nationale, à la CENI, à l’organisation des élections, à la gestion du portefeuille de l’Etat, à la territoriale, à la diplomatie, à l’indépendance de la justice et à l’instauration de l’Etat de droit. L’importance de ces questions me convainc qu’elles ne doivent être laissées à la merci d’un seul groupe politique. Elles nécessitent un large consensus national », a lancé le président de la RDC.

Dans la foulée, le Chef de l’Etat a poursuivi qu’en qualité de garant de la nation, il veillera aux intérêts supérieurs de la Nation.

« Je ne laisserai aucun engagement politique, de quelque nature que ce soit, primer sur mes prérogatives constitutionnelles et sur l’intérêt supérieur du peuple Congolais », a-t-il promis.

Le Président Tshisekedi a enfin annoncé les consultations nationales qui commencent la semaine prochaine. Au cours de la même adresse à la Nation, le Président de la République a persisté que la prestation de serment de trois juges de la Cour Constitutionnelle conforte la marche de l’Etat de droit déjà enclenchée.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *