Butembo-Beni : le Petit séminaire Tumaini Letu ouvre solennellement l’année scolaire 2020-2021

L’ouverture solennelle de l’année scolaire 2020-2021 a eu lieu ce dimanche 25 octobre 2020au Petit Séminaire Tumaini Letu Saint Joseph de Musienene. Les activités y afférentes se sont déroulées au cours de la messe d’invocation du Saint Esprit. A tous les séminaristes, l’ordinaire du lieu a prescrit la Foi, la détermination, la force et le courage comme quatre piliers pour la bonne vie chrétienne.

Cette eucharistie a été présidée par l’Evêque de Butembo-Beni. Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech était entouré de huit prêtres. L’assemblée chrétienne était constituée des séminaristes, des parents et des autorités éducationnelles. Le Directeur provincial de la division éducationnelle Nord-Kivu II, l’Inspecteur Principal provincial, le responsable provincial du service SERNI et celui du SECOPE ont répondu présent à ce rendez-vous.

Vingt-sept minutes ont suffi pour que l’Ordinaire du lieu s’adresse aux fidèles en général, aux séminaristes et à leurs formateurs en particulier. Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a prêché que l’Amour est le caractère d’un peuple sauvé par le Christ. Sans celui-ci, personne n’a le droit de se réclamer enfant de Dieu, a insisté Monseigneur Sikuli.

Le Pasteur de l’Eglise de Butembo-Beni a souligné qu’avec la grâce divine, l’on est en mesure d’aimer même dans des situations difficiles.

« Cet amour a un nom : Jésus. Quand Jésus entre dans une vie, il la déstabilise, la transforme de faute à comble. Il lui donne  une nouvelle orientation et des références éthiques nouvelles ; une nouvelle manière de vivre », a-t-il preché.

L’Evêque de Butembo-Beni a, en outre, prescrit la Foi, la détermination, la force et le courage comme quatre piliers pour la bonne vie chrétienne.

« La foi comme celle d’Abraham. La détermination comme celle de Joseph. La force comme celle de Samson. Et le courage comme celui de David. Ces quatre vertus vous aideront à affronter le contexte académique difficile dans lequel s’ouvre cette année nouvelle, càd la récupération des matières nouvelles qui n’ont pas été achevées », a-t-il conscientisé.

Cette année, le Petit Séminaire encadre 143 petits séminaristes dont deux du diocèse de Kisangani et trois autres du diocèse de Goma. Pour la première fois, la paroisse meurtrie de Eringeti a envoyé un petit séminariste à Musienene.

Cette école est dotée de certains nouveaux dirigeants. L’abbé Jean de Dieu Kasereka Kivuwakihwa remplace l’abbé Bwambale Kazi Jean-Martin au Rectorat. Le nouveau recteur sera appuyé par son vice, l’abbé Wasingya Samuel-Luc tout comme par d’autres prêtres comme Jean-Chrysostome Wambereki, Georges Mafika, Sylvestre Kasemengo, Jonathan Willibrod, Simon Kavulivwa et d’autres formateurs laïcs.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *