Ituri : des produits vivriers et marchandises devenus rares sur le marché de Nia-Nia

Des produits vivriers et des marchandises diverses deviennent rares sur le marché de Nia-Nia en territoire de Mambasa en Ituri. A la base, presque tous les axes routiers menant vers cette contrée sont parsemés de gros bourbiers qui compliquent la tâche aux camionneurs.

Par exemple, la route Nia-Nia-Mambasa est bloquée au niveau de la réserve de Faune à Okapi, RFO Epulu. Ici, plus de 5 00 gros camions restent stationnés de par et d’autre des gros bourbiers qui se sont créés sur place.

En outre, la route Nia-nia-Kisangani en territoire de Bafwasende accuse une impraticabilité qui fait honte au pouvoir public. Là, plus de 7 00 gros camions restent cloués sur place à cause des bourbiers difficile à franchir par les engins roulants.

Et la route Nia-Nia-Isiro sur la route nationale numéro 27, le parcours s’arrête au point kilométrique 18.  Sur ce tronçon routier, on pouvait compter plus de 300 gros camions qui restent cloués aussi de par et d’autre des bourbiers.

Conséquence, la vie devient de plus en plus difficile dans le centre Négoce de Nia-Nia. Tous les produits vivriers et manufacturés ont haussé de prix.

Kizito Kasomo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *