Insécurité au Nord-Kivu : ces problèmes qui guettent les écoles délocalisées dans le territoire de Beni

Les écoles délocalisées dans les coins insécurisés du territoire de Beni fonctionnant dans la commune d’Oicha se heurtent à plusieurs problèmes. C’est une communication  faite ce mardi 27  octobre par  certains responsables d’écoles primaires et secondaires délocalisées de l’intérieur du territoire de Beni. Ces situations difficiles sont liées entre autres au manque de bâtiments, des  bancs dans les salles de classe et des fournitures scolaires.

Radio Moto Butembo-Beni a sillonné certaines écoles où les chefs d’établissements sont revenus sur certains problèmes de fonctionnement. Le directeur de l’école primaire Camboko délocalisée du village de Maleki à l’ouest de la commune d’Oicha, dit se heurter  à un problème de bâtiments au sein de l’école primaire Mwangaza où elle fonctionne.

Kavusa Tasakana a aussi fait mention de matériels didactiques qui posent problème pour la maitrise des leçons pour les enfants.

Dans une autre école conventionnée adventiste, le préfet Mbusa Fundi Fidèle de l’institut Sabato, délocalisé du village de Musuku sur l’axe Mbau-Mantumbi et fonctionnant dans les enceintes de l’église Adventiste à Oicha, mentionne que les élèves se heurtent à un problème de pupitres. Ils se servent des bancs de l’église. Un autre problème soulevé par le préfet, c’est le manque de la craie et d’autres fournitures scolaires pour servir aux enseignants.

Contacté, l’un des enseignants de l’école primaire Sinamuli,  délocalisée de Makakwa,  côté ouest de Mayimoya, a mentionné qu’ils ont eu du mal à transporter les pupitres jusqu’à leur lieu actuel de fonctionnement au quartier Pakanza. Il indique que les manuels scolaires sont devenus rares pour mieux dispenser les cours.

Il faut dire que dans  la plupart d’écoles visitées, les responsables ont affirmé avoir connu une déperdition de la plupart de leurs anciens élèves. Les responsables de ces établissements ont été obligés de recruter des nouveaux.

Janvier Kombi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *