Crise politique en RDC : « En tout cas nous appelons le peuple à se prendre en charge » (Mgr Marcel Utembi)

La Conférence Episcopale Nationale du Congo  s’en va de nouveau en guerre contre la crise politique qui se vit en République Démocratique du Congo. Le Président de la CENCO s’est confié à Radio Moto Butembo-Beni  mercredi 28 octobre 2020. Pour lui, les prises de position de la CENCO sont une expression des Pasteurs révoltés par la misère du Peuple qu’ils dirigent dans un pays riche.

D’emblée, Monseigneur Marcel Utembi  mentionne que la Conférence Episcopale Nationale du Congo n’a jamais joué le jeu de l’opposition. Voilà pourquoi, les Evêques sont attachés à ce que le peuple se prenne en charge. Le Président de la CENCO note que la population doit se reconnaître comme souverain primaire de ce pays.

« La population doit exiger le respect de ses droits, la prise en compte de ses besoins par les gouvernants qu’elle choisit. Et nous invitons la population à un éveil de conscience patriotique de réclamer de manière pacifique. Nous nous sommes là pour accompagner le peuple afin d’atteindre son bienêtre. En tout cas nous appelons le peuple à se prendre en charge », a-t-il appelé avant d’ajouter « il y a plusieurs approches. Politique, civique, citoyenne. Les chrétiens, nous ne pouvons pas les pousser à marcher, mais ce sont les adultes. S’ils trouvent que c’est la bonne voie, pourquoi pas ? ».

Monseigneur Marcel Utembi précise qu’à ce niveau, il n’y a pas à accuser les Evêques d’incitation à des revendications pour les opposants.

« La valeur c’est pour tout le monde, à l’opposition comme à la société civile. Tout ce qui contribuer au bien-être de l’homme, on ne peut pas le remettre en cause et en faire une situation partisane », a rappelé ce pasteur de l’Eglise universelle.

Rappelons que les Archevêques et Evêques membres de la Conférence Episcopale nationale du Congo, CENCO ont récemment publié le message « Peuple congolais, ne nous laissons pas voler notre souveraineté ». Ce message a sanctionné la 57e assemblée plénière des Prélats congolais réunis du 12 au 15 octobre 2020 en assemblée plénière.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *