Beni : la société civile enregistre près de 80 civils tués en un mois à Mamove et environs

La situation reste inquiétante dans différents villages de la localité de Mamove, groupement Batangi-Mbau, secteur de Beni-Mbau. C’est à plus au moins 18 km du rond-Point d’Oicha. Dans cette partie du territoire de Beni, les forces vives plaident pour la relève des FARDC après le massacre de près de 80 civils en un mois depuis le 03 octobre.

Selon le président de la société civile locale qui l’a dit au cours d’une interview accordée à Radio Moto Butembo-Beni ce mardi 10 novembre 2020, depuis le 03 octobre 2020 au 09 novembre 2020, 79 civils ont été tués par les rebelles supposés de l’ADF.

« Ca fait un mois que l’ADF a érigé son camp aux alentours de Mamove : Mebundu, Masesele, Mabatundu vers Betina Sana. Ces positions permettent aux ADF de venir et tuer la population. La situation est très compliquée parce qu’avant-hier on avait tué des gens à Matadi, six personnes, hier encore à Mbujimai et Masekude au moins 11 personnes. Depuis le 03 octobre, nous avons 79 personnes tuées », regrette la société civile.

Kinos katuo a également demandé la relève des militaires FARDC basés dans ce coin du territoire de Beni. La société civile compte ainsi sur le « patriotisme » des miliciens mai-mai qui écument cette partie de la Province du Nord-Kivu.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.