Butembo : l’UAC lance des nouveaux finalistes sur le marché

Le deuxième jour consécutif de présentation et défense des travaux de fin de cycle et de mémoire à l’Université de l’Assomption au Congo, UAC, a eu lieu mardi 17 novembre 2020. Les auditoires du site mirador, à Vulamba, ont servi de cadres aux jurys ayant presté pour cette fin.

Ce jour, les finalistes du graduat et de licence en faculté des Lettres et Sciences humaines, de l’Informatique de Gestion et ceux de Sciences de Développement et Management étaient au rendez-vous.

C’est à l’instar des récipiendaires Gerkas Mathe, Sifa Tayivisa et Louangel Visesa, tous étudiants en Sciences de l’Information et de la Communication et journalistes à la Radio Moto Butembo-Beni.

« J’ai travaillé sur la relation entre Airtel et ses clients en ville de Butembo, puisqu’il y a beaucoup de clients qui se lamentent de la qualité des services de Airtel, et j’ai essayé d’étudier cette thématique en voyant la raison pour laquelle les clients insatisfaits restent fidèles. A la fin des enquêtes, j’ai compris que les gens sont influencés par leurs groupes d’appartenance : tu ne veux pas quitter Airtel parce que la majorité de tes correspondants ont la carte SIM Airtel », a expliqué Visesa Louangel, finaliste en Communication des Organisations.

Le secrétaire général académique de l’UAC se dit satisfait du travail abattu par les étudiants qui ont passé cette épreuve.  Le Professeur Père Omer Kasyakulu admire la qualité des travaux présentés.

« C’est une bonne chose, surtout que les étudiants ont eu à travailler dur ces derniers temps, parce qu’on n’a pas eu beaucoup de temps pour pouvoir organiser les séances de défense après cette période critique de Covid-19. Il y a de quoi se féliciter et féliciter d’abord les étudiants qui ont fait cet effort-là », salue le secrétaire général académique de l’UAC.

Prochaine étape, la collation des grades académiques pour les récipiendaires qui auront satisfait. Cette cérémonie est fixée pour vendredi 20 novembre 2020.

Aline Kataliko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *