Ituri/Bunia : des déplacés aux conditions de vie difficiles pendant près de cinq mois au site du marché Salama

Les déplacés de guerre vivant au site du marché Salama en Ville de Bunia vivent le calvaire. Constat de Radio Moto Butembo-Beni ce mercredi 18 novembre 2020. Ces citoyens plaident pour l’intervention du gouvernement provincial.

Sur le terrain, ces nécessiteux sont dépourvus de vivres, d’eau potable et autres biens. Leur site d’accueil n’a pas non plus de toilettes. En urgence, ces déplacés plaident une assistance en vivres. Ils lancent leur appel aux ONG de Bunia et aux hommes de bonne volonté.

« Merci à l’Etat de nous donner l’endroit où vivre. Le plus grand problème est la famine. Il y a plusieurs personnes ici mais nous n’avons aucune assistance. Depuis plus de cinq mois, aucune assistance. Les gens arrivent ici, même les blancs, ils viennent et s’en vont par la suite », lance ce déplacé.

Le président du site des déplacés de Bunia déplore les conséquences négatives provoquées par cette précarité de la vie. Bawere Kasaki précise qu’au moins sept enfants et un adulte ont trouvé la mort en l’espace de deux semaines.

Bawere Kisaki demande l’intervention du gouvernement provincial.

Bruno Akilisende

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *