A Butembo, l’Evêque d’Aliwal partage la peine de la population consternée par les massacres des civils à l’Est de la RDC

Début du séjour pastoral de l’Evêque du diocèse de Aliwal à Butembo, ce vendredi 20 novembre 2020. C’est à 11 heures 35 que l’avion le transportant a atterri à l’aérodrome de Rughenda à Butembo. A sa descente de l’avion, Monseigneur Joseph Kizito a dit compatir avec le peuple de Butembo-Beni qui endure le calvaire des massacres des civils.

Monseigneur Joseph Mary Kizito a été accueilli par son homologue Evêque de Butembo-Beni. Quelques dizaines de fidèles ont entouré Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech pour accueillir cet hôte. A sa descente de l’avion, Monseigneur Kizito a déclaré ressentir la joie d’arriver à Butembo-Beni et la peine suite au décès des abbés Boniface Isaho et Paul Musafiri qui pouvait l’accompagner dans cette mission.

« Mais nous sommes heureux que tous sont morts missionnaires… Je suis un Evêque nouvellement ordonné et j’ai besoin d’aide. Ainsi, je viens vers le frère Evêque pour partager avec lui, pour se consoler mutuellement, étudier ensemble comment nous pouvons apporter l’Evangile au peuple de l’Afrique du Sud. Voilà pourquoi je suis là. Je voudrais aussi rencontrer les familles des abbés Boniface Isaho et Paul Musafiri », lance le Pasteur de l’Eglise de Aliwal.

Monseigneur Joseph Kizito reconnait que le peuple de Butembo-Beni endure le calvaire de l’insécurité caractérisé par les massacres des civils. A ce sujet, il a lancé que les Eglises de la République Démocratique du Congo et de la République Sud-Africaine restent résolument engagées dans la recherche de la paix.

« Mais ce que nous savons et ce que nous entendons, c’est que vous êtes en quête de la paix. Toutefois, comme Eglise, j’ai entendu qu’il y a la commission justice et paix, nous travaillons ensemble avec la CENCO pour qu’on puisse amener cette paix ensemble. Nous prions pour la paix et nous travaillons à construire la paix dans le monde », renchérit-il.

Le séjour de Monseigneur Joseph Kizito, Evêque de Aliwal va jusqu’au mardi 24 novembre 2020.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *