Beni Territoire : plus de 55 ménages de déplacés enregistrés au quartier Mwangaza après les massacres de Kisima

Plus de 10 jours après la tuerie des civils dans le village de Kisima en secteur de Ruwenzori sur la route Beni-Kasindi, les déplacés de guerre continuent de s’enregistrer le poste frontalier de Kasindi. Le chef du quartier Mwangaza dans cette partie du territoire de Beni l’a dit à Radio Moto Butembo-Beni ce vendredi 20 novembre 2020. Dans son quartier,  55 ménages ont été documentés,  parmi lesquels au moins 15 sujets ougandais enregistrés pour éviter les incidents diplomatiques.

Paluku Sadiki, chef du quartier Mwangaza a, à cette occasion, appelé les habitants à l’humanisme. Il s’est exprimé après le massacre des habitants la nuit du 07 au 08 novembre à Kisima.

« J’ai enregistré 55 ménages venus de Kisima. Le nombre peut être augmenté parce que les déplacés affluent le quartier. J’appelle la population à privilégier l’aide humanitaire. Quand vous accueillez un déplacé, veillez l’acheminer chez le 10 maisons qui pourra l’accompagner chez le chef de quartier où il aura un jeton de visiteur qui va le permettre d’être recensé auprès du comité de déplacés », a-t-il appelé la population.

S’agissant de l’identification des sujets ougandais qui vivent avec ou sans documents congolais à partir de Kasindi, le chef du quartier lance : « J’ai identifié 15 ougandais. Quand j’avais lancé un message y relatif, plusieurs ougandais avaient pris fuite. J’ai d’ailleurs récemment déposé la liste aux autorités compétentes ».

Le fonctionnaire délégué du gouverneur à Kasindi a toujours rappelé à ses administrés à s’impliquer dans l’identification de tous les visiteurs pour la sécurité dans cette partie du territoire de Beni.

Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *