Goma : des enseignants accusés d’exiger des frais illégaux aux apprenants

Les parents de la ville de Goma sont allés déposer une plainte contre les enseignants de cette même ville le jeudi 26 novembre 2020, au tribunal de grande instance de Goma. Ils accusent les enseignants d’exiger des frais illégaux aux enfants apprenants, alors que l’éducation de base a déjà été déclarée gratuite par les autorités du pays.

Devant le procureur de la république, un directeur a été entendu le même jour après qu’il a été accusé par un parent d’avoir orchestré le paiement indu des frais scolaires. Le parent a brandi un document saisi et signé par ce directeur, dans lequel ce dirigeant scolaire demandait aux parents de s’acquitter du paiement des frais scolaires de ses enfants.

Soutenu par plusieurs enseignants venus l’accompagner, le directeur incriminé a rétorqué que les frais exigés figurent dans un arrêté très bien signé par une autorité de tutelle.

“Tant que cet arrêté n’aura pas été abrogé, nous continuerons à demander cet argent”, a dit Patient Rafiki, membre du syndicat des enseignants des écoles conventionnées protestantes, SYNEP.

“Les frais exigés aux parents le sont, car cela est une manière pour les autorités scolaires d’assurer une prise en charge des enseignants nouvelles unités et non payés par le gouvernement, en attendant que le service de contrôle et de paie des enseignants SECOPE, les immatricule et les paie”, clament toujours les professionnels de l’éducation pour justifier la perception de ces fonds.

La non reconnaissance salariale par l’État Congolais des enseignants nouvelles unités et non payés, la non suppression des zones salariales et le non paiement des 2ème et 3ème palliers ont déjà été à la base d’une série de journées de grèves des enseignants de la ville de Goma et d’ailleurs depuis le début de l’année scolaire 2020-2021.  

Jeudi de la semaine dernière, la ministre provinciale en charge de l’éducation a rencontré l’abbé coordinateur provincial des écoles conventionnées catholiques en compagnie du directeur de la province éducationnelle Nord_Kivu 1. Elle a assuré ces autorités scolaires de la signature par le gouverneur, de l’arrêté portant fixation des frais de scolarité en province dans les jours incessants.

John Tsongo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *