Criminalité en RDC : comme les Evêques du Congo, les parlementaires français soutiennent la création d’un Tribunal International

Ph.7sur7.cd

Des députés français appellent le Président Emmanuel Macron à soutenir la création d’un Tribunal international pouvant réprimer les crimes déjà commis en RDC. Ils l’ont saisi à ce sujet  depuis le 25 novembre 2020, par écrit. Un avis complémentaire à celui de l’épiscopat catholique congolais qui a déjà demandé au Président ce processus. 

Le vœu des parlementaires français est de  voir les auteurs des massacres commis notamment dans l’Est du pays depuis 1996 être poursuivis.

“Monsieur le président de la République, eu égard à ces faits et à la qualité du docteur Mukwege, les signataires du présent courrier vous demandent : Que vous souteniez la création, comme le Parlement européen le demande, d’un Tribunal pénal international qui ferait progresser les cas avérés de violations des droits de l’homme remontant à avant 2002 dans cette région, condition sine qua non pour que, comme l’a demandé le docteur Mukwege, le droit soit dit, et le peuple congolais puisse se projeter sereinement dans le futur”, lit-on dans cette correspondance parcourue ce mercredi 2 décembre 2020 par nos confrères de 7SUR7.CD.

En fait, le rapport des enquêtes menées par l’ONU en 2010 dénommé “Mapping” a dénombré plus de 600 violations graves des droits de l’homme. Par conséquent, ce rapport a suggéré la mise en place d’un Tribunal pénal international pour juger les auteurs de ces crimes.

L’épiscopat catholique congolais a déjà demandé au Président Félix Tshisekedi d’accélérer le processus de la mise en place d’un Tribunal spécial pour réprimer les crimes commis en RDC. Dans le message ayant sanctionné la 57e assemblée plénière de la CENCO qui s’est déroulée du 12 au 15 octobre 2020, les Evêques de la RDC ont exigé  du gouvernement de faire une demande formelle d’institution d’un Tribunal pénal spécial pour la RDC afin d’engager les poursuites contre les présumés responsables de milliers de morts cités dans le rapport Mapping.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *