Butembo : le Centre pour Handicapés Physiques « Heshima  Letu » totalise 50 ans d’existence

Le Centre pour Handicapés Physiques « Heshima  Letu » de Butembo a célébré ses 50 ans d’existence ce jeudi 03 décembre 2020. A l’occasion, une messe d’action de grâce a été organisée en l’Eglise de la paroisse Mater Eclesiae à la Cathédrale. A la fin de la célébration, le directeur de ce centre pour handicapés physiques a sensibilisé les bonnes volontés d’appuyer cette structure dans la poursuite de ses objectifs.

La célébration eucharistique de ce jeudi était présidée par Monseigneur Sikuli  Paluku Melchisédech, Evêque du diocèse de Butembo-Beni. Dans son homélie, l’ordinaire du lieu a d’abord salué le travail abattu par le personnel soignant du centre pour handicapés « Heshima  Letu ». A ce niveau, le pasteur de l’église de Butembo-Beni a rappelé que tout chrétien baptisé est appelé à annoncer la bonne nouvelle.

« Le grand jour pour les handicapés physiques à travers le monde, le jubilé d’or du centre pour handicapés physiques et la mémoire liturgique de Saint François Xavier nous invitent à renouveler notre courage à propager la parole de Dieu. C’est le moment de prier Dieu, Jésus lui-même pour qu’il augmente notre foi en lui », a-t-il prêché ce jeudi où l’église célèbre la mémoire liturgique de Saint François Xavier patron de la mission.

Après la messe, différentes allocutions ont pris place. Parmi lesquelles celle du Frère Kamate Omer, directeur du centre pour handicapés physiques « Heshima  Letu » de Butembo. Dans son mot,  il a remercié les autorités du diocèse de Butembo-Beni, les différents partenaires et tous les volontaires qui soutiennent cette structure sanitaire pour son avancement.

Cependant, ce centre pour handicapés physiques connait plusieurs difficultés. Il s’agit par exemple de l’insuffisance de matériels. Sur ce, le frère directeur de cette institution de santé demande aux personnes de bonne volonté de venir à leur rescousse.

Le centre pour handicapés physiques Heshima  Letu de Butembo est  situé à cellule Londo, quartier de l’Evêché, commune Bulengera.

Janvier Ngunza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *