RDC : « le PPRD restera fier de Jeanine Mambunda » (Kalumbi Ferdinand)

Les réactions continuent de surgir après la destitution de Jeanine Mambunda  à la tête de l’Assemblée Nationale. Le secrétaire permanent adjoint du PPRD a donné son point de vue à ce sujet vendredi 11 décembre 2020. Maître Kambere Kalumbi Ferdinand mentionne que le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD, restera fier de Jeanine Mambunda.

Au cours d’une interview exclusive accordée à Radio Moto Butembo-Beni au téléphone, le secrétaire permanent adjoint du PPRD note que la destitution de cette actrice politique du bureau de l’Assemblée nationale témoigne que certains mécontents se cachaient au sein du PRRD. Au regard de l’élan qu’affiche l’Union sacrée, maître Kambere se veut encore sceptique.

« Ils ne nous disent même pas comment ils vont faire pour terminer l’insécurité à Beni, à Butembo, partout ; comment ils vont résoudre en une année ou à deux ans plusieurs grands problèmes… Aucun discours ne rassure la population», lance-t-il.

A propos de la déchéance du Premier ministre Ilunga du FCC que certains commencent à pressentir, le secrétaire permanent adjoint du PPRD  pense que l’essentiel, c’est que cette fois, la part de la population soit trouvée.

« Que de ce mouvement, on trouve autant de solutions à la population. D’abord un, c’est qui qui vient après Mabunda ? Il vient après Mabunda pour faire quoi ? Quel sera le gouvernement ? », s’interroge-t-il.

Le FCC sur le pente glissante ?

Certains partis du FCC signent leur adhésion à l’Union Sacrée pour la RDC du Chef de l’Etat. C’est à l’instar du BUREC, parti du ministre Julien Paluku de l’industrie. Dans un tweet, il a écrit que le gouvernement doit tirer des conséquences après la destitution de l’honorable Jeanine Mabunda.  Et ce samedi 12 décembre 2020, maître Aimé Mbugheki, un des communicateurs du BUREC a confié à RTVH que le BUREC se range désormais dans la logique du soutien aux actions du Président Tshisekedi à travers l’Union Sacrée.

Patient Akilimali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *