Nord-Kivu : après 10 ans d’épiscopat, Mgr Muhindo Isesomo se réjouit de l’ouverture de deux autres diocèses  

L’Evêque du diocèse anglican du Nord-Kivu a célébré ses 10 ans d’épiscopat ce dimanche 13 décembre 2020. Pour la cause, un culte d’action de grâce a été au rendez vous à la cathédrale anglicane située au quartier Kitulu en commune de Bulengera. Une occasion pour Monseigneur Muhindo Isesomo de rendre grâce à Dieu pour l’ouverture des diocèses de Kamango et de Beni.  

C’est l’évêque  du diocèse de Boga, en Ituri, qui a présidé le culte ce dimanche. Monseigneur Wiliam Bahemuka a salué le travail abattu par le serviteur de Dieu, Monseigneur Isesomo. Occasion pour lui d’appeler  l’assemblée chrétienne à servir Dieu et leurs semblables.

Parlant de son bilan, monseigneur Muhindo Isesomo reconnait que la situation socio-sécuritaire n’a pas permis une bonne marche du système pastoral.

« La sécurité, ça a été le premier problème qui nous a beaucoup handicapé pour ne pas bien accomplir notre ministère. Il y a également le problème de maladies, Ebola et Covid », lance-t-il.

En dépit de certaines difficultés, Monseigneur Isesomo parle de certaines réussites dans son épiscopat.

« Nous avons créé deux nouveaux diocèses de Kamango à janvier 2016. Au mois de mai 2019, le diocèse de Beni. Comme ça, nous avons deux nouveaux diocèses nés à partir de celui du Nord-Kivu. Il y a quand même une évolution parce que partout où nous allons pour l’évangélisation, il y a des nouvelles âmes qui sont gagnées en Christ », se félicite-t-il avant d’ajouter « nous avons besoin de la paix dans notre milieu. Les autres défis concernent le développement au niveau de l’Eglise, parce que nous avons des écoles qui ne sont pas mécanisées, nous avons des centres de santé qui nécessitent d’être bien construits, des chapelles que nous sommes en train de créer dans les milieux ruraux ».

Monseigneur Isse Somo honoré

Les autorités politico-administratives, militaires et ecclésiastiques d’autres confessions religieuses ont été aux cotés de Monseigneur Isesomo dans les cérémonies de festivité de ses 10 ans d’épiscopat. C’est à l’instar de l’envoyé de l’évêque du diocèse de Butembo-Beni et le maire adjoint Patrick Tsiko.

Dans son discours prononcé à l’occasion de cette fête à la cathédrale anglicane, l’autorité urbaine trouve à Monseigneur Isesomo un véritable conseillé pour l’administration locale.

« Il est parmi les premiers conseillers de la ville de Butembo au niveau de la mairie. C’est la raison pour laquelle vous verrez nos véhicules ici pour bénéficier de sa sagesse afin de bien diriger plus de 1 000 000 des habitants », a-t-il salué.

Les chrétiens ont gratifié leur évêque en offrant des cadeaux à ce dernier. Chèvres et autres choses ont été offertes à l’heureux du jour.

Monseigneur Isesomo a, à son tour, remercié Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech, Evêque du diocèse de Butembo pour son soutien à la construction de la cathédrale anglicane de Butembo.

Kasereka Mathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *