Nord-Kivu : la Société Civile de Vitshumbi applaudit l’arrestation de cinq présumés kidnappeurs

Les forces de défense et de sécurité en province du Nord-Kivu ont immobilisé un groupe de cinq présumés kidnappeurs. Selon ces sources contactées lundi 14 décembre 2020 par Radio Moto Butembo-Beni, ces cinq ex preneurs d’otages ont été arrêtés dans l’enclave de pêche de Vitshumbi en brousse dans le parc national  des Virunga. Les autorités administratives et la Société Civile  saluent ce joli coup de l’armée.

Selon Katembo Mutahinga Delphin, Fonctionnaire délégué du gouverneur à Vitshumbi, un premier groupe de deux présumés kidnappeurs avait été arrêtés vers 16 heures de jeudi dans cette enclave de pêche située au sud-ouest du Lac Edouard, en territoire de Rutshuru. « Ils y étaient arrivés la veille pour se ravitailler en produits vivriers », indique cette source.

Selon la même source, ces jeunes gens ont affirmé qu’ils opéraient avec d’autres personnes restées en brousse. Vendredi, l’un de ces deux captifs a conduit une patrouille des militaires FARDC partie à la recherche de ces autres personnes en brousse, en plein parc national des Virunga.

Selon le fonctionnaire délégué du gouverneur à Vitshumbi, trois des compagnons de ces captifs ont été également capturés au cours de cette patrouille, faisant cinq présumés kidnappeurs arrêtés. Un sixième bandit, celui qui détenait l’arme, avait réussi à s’évader. « Mais il avait déjà été mortellement touché par des balles », poursuit Kambale Mutahinga, ajoutant qu’il aurait succombé à ces blessures.

Le noyau de la Société civile à Vitshumbi salue l’arrestation de ces hommes. Pour son président Mbayi Makayanga, la justice doit leur infliger des sanctions exemplaires, si leur culpabilité est avérée.

Rappelons que de nombreux porteurs d’arme opèrent sur la piste Ndeko  reliant la nationale N°2 à l’enclave de pêche de Vitshumbi.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.