Ituri : un militaire s’enfuit après avoir tué un réparateur de motos sur l’axe Mambasa-Makiki

Un réparateur de motos est mort par fusillade vers 20 heures de vendredi 18 décembre 2020 sur l’axe Mambasa-Makiki. C’est un militaire en état d’ivresse qui est accusé d’avoir commis ce forfait dans la localité située au point kilométrique 18 sur l’axe Mambasa-Makiki en territoire de Mambasa en Ituri.

Le meurtrier était commis au gardiennage d’une entreprise chinoise qui exploite des minerais dans différentes carrières en territoire de Mambasa. Le milliaire bourreau serait de la 31e brigade. L’homme s’est volatilisé  dans la nature après avoir commis ce crime.

La convention pour le respect des droits de l’homme, CRDH en sigle, est colère suite à ce meurtre. Cette ONGDH exige que cet incivique soit arrêté et mis à la disposition de la justice.

John Vuleveryo, vice-président de la CRDH, appelle les responsables des FARDC qui contrôlent cette entité à discipliner leurs éléments pour que les relations civilo-militaires soient bien cimentées.

Kizito Kasomo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *