Nord-Kivu : la société civile se désole de la prorogation du mandat de la MONUSCO en RDC

Le vice-président de la société civile au Nord-Kivu a réagi au sujet de la prorogation du mandat de la MONUSCO en RDC. Il s’est confié à Radio Moto Butembo-Beni ce samedi 19 décembre 2020. Edgar Katembo Mateso se dit surpris de la décision du Conseil de sécurité de l’ONU.

Notre interlocuteur craint que la situation reste inchangée au pays sur le plan sécuritaire en dépit de ce renouvellement du mandat de la MONUSCO dont le bilan de 20 ans est mitigé.

« La prorogation du mandat de la Monusco nous place devant un fait accompli. Depuis plus de 20 ans, la Monusco est au pays mais la situation reste la même. La protection des civils n’a pas été bien. Pourtant même dans ce nouveau mandat, on insiste encore sur la protection des civils. Pour dire que la Monusco risque de refaire la même chose avec les mêmes résultats… », craint la société civile.

Le vice-président de la société civile pense que ce qui doit être fait, c’est d’encourager la MONUSCO à renforcer la protection des civils dans un format qui fait orienter ses actions vers la vraie protection des civils.

Le renouvellement du mandat de la MONUSCO a lieu après que la Véranda Mutsanga et la LUCHA à Beni et Butembo venaient de plaider pour le retrait de cette mission onusienne.

Aline Kataliko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *