Rutshuru : une femme de près de 40 ans tuée par des porteurs d’armes à Mutanda

Une incursion d’hommes armés a débouché sur la mort d’une femme vers 21 heures et demi de dimanche 20 décembre 2020 à Mutanda, dans la chefferie de Bwito.

Beatrice Odeta, près de 40 ans, et son enfant ont essuyé des balles lorsque des bandits ont ouvert le feu sur la maison où ils se trouvaient. La femme a été atteinte des balles dans le sein et est morte. Son fils de 11 mois qu’elle tenait a également été touché d’une balle sur son bras gauche.

« Nous étions assis dans la maison. Mon voisin est venu me voir et nous suivions une vidéo sur téléphone. Des bandits nous ont alors surpris avec des tirs atteignant ainsi mon épouse. Nous les deux hommes n’avons pas été touchés. Nous sommes sortis de la maison et nous n’avons vu personne. Ces bandits ne sont meme pas entrés dans la maison et ne nous ont pas parlés », témoigne Kararima Habumugisha, le mari de la victime.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *