Beni Territoire : des habitants quittent leurs ménages après le nouveau massacre de six personnes à Bulongo

Des présumés ADF ont opéré la nuit de lundi 21 à mardi 22 décembre 2020. Ils ont ciblé deux quartiers de la commune de Bulongo. Après cette nouvelle attaque qui a fait six morts, plusieurs citoyens ont pris la voie de se déplacer craignant pour leur sécurité.

Au quartier Kambalango, ils ont tué une femme connue sous le nom de maman Eliza. Ils ont même incendié sa maison à moitié.  Deux autres personnes du quartier Mbela ont aussi péri au cours de la même attaque. « A part ces victimes, les présumés ADF ont aussi tué trois autres victimes parmi lesquelles un militaire FARDC », rapporte le bourgmestre de la commune de Bulongo. Katembo Kahindo Jean-Paul l’a confirmé lors d’une interview qu’il a accordée à Radio Moto Butembo-Beni ce mardi 22 décembre 2020. A lui d’ajouter « Les portés disparus, on ne sait pas encore leur sort. Les activités tournent au ralenti. Tout le monde veut comprendre ce qui s’est vraiment passé ».

Avant de se retrancher, ces bandits ont pillé quelques boutiques. Le meurtre de ces trois personnes et les dégâts matériels enregistrés ont encore plongé la population dans la peur.

« Le matin de ce mardi, des habitants se sont regroupés au centre de Bulongo », informe le vétérinaire Kambale Kawalina de la place qui ajoute « D’autres même ont pris la voie de se déplacer craignant pour leur sécurité. Les auteurs de ces actes sont encore les présumés ADF au regard de leur mode opératoire. Ils ont même kidnappé d’autres personnes dont l’une vient de s’échapper ce matin. Ces personnes auraient été utilisées comme transporteuses des biens pillés ».

Cette attaque de Bulongo survient pendant que le Conseil de la jeunesse en secteur de Ruwenzori venait de protester contre l’insécurité dans  cette entité à travers deux journées sans activités mardi et mercredi de la semaine dernière.

Patient Akilimali et Héritier Ndunda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *