Mgr Sikuli sur Noël : « cette naissance doit renforcer notre foi ébranlée par les épreuves que nous endurons »

La célébration de la Nativité du Seigneur a véciu vendredi 25 décembre 2020. A l’occasion, le pasteur du diocèse de Butembo-Beni a présidé la  première messe en la cathédrale du diocèse de Butembo-Beni aux heures matinales. Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech souhaite que les chrétiens mettent tout leur espoir en Jésus capable de mettre fin à toutes les situations de crise.

Dans son homélie, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech a demandé aux fidèles d’imiter les bergers qui ont d’abord cherché le Messie  puis propagé la nouvelle de sa naissance aux autres.

« Si nous sommes dans la voie de la lumière, c’est notre foi après avoir cru en Lui, nous avons le devoir d’aller propager cette nouvelle à tout le monde pas seulement par la parole mais surtout par nos bons actes et nous sommes exhortés à ressembler à ces bergers, ceux qui s’étaient empressés vers Bethléem pour Jésus. Une fois à côté de lui, ils ont adoré et ils ont vu ce qu’ils ont vu. De retour de là, après avoir adoré, partout où ils sont passés ils ont annoncé la nouvelle ce qu’ils ont vu et entendu, ils ont annoncé ça partout », a-t-il mentionné.

L’Evêque de Butembo-Beni souhaite que les chrétiens mettent tout leur espoir en Jésus qui est capable de mettre fin à la mauvaise gouvernance, l’insécurité et les pandémies.

« Tout ce que nous vivons, différentes situations que nous traversons, nous ne savons pas à quel saint nous vouer. Qui est-ce qui peut venir à notre secours ? C’est Dieu seul. Le jour de Noël nous rappelle effectivement que Dieu qui a accepté de vivre notre condition humaine par devenir l’Emmanuel, Dieu avec nous, à travers l’Enfant Jésus, c’est Lui que nous devons aller annoncer et Le témoigner non seulement par une joie extérieure mais surtout quittons ce lieu de prière après raffermissement de notre foi. Et tout ce que nous vivons, peut ébranler, c’est vrai, notre foi. Mais, si nous savons que Jésus-Christ est avec nous, l’Emmanuel nous devons encore rester fermes dans notre foi et être en mesure  d’avancer malgré toutes ces situations et surtout de nous confier à Lui en tout temps », a-t-il prêché.

Au finish, l’évêque du diocèse de Butembo-Beni invite les chrétiens à honorer Jésus par leurs actes.

Gerkas Mathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *