Nord-Kivu : une femme retrouvée morte dans son champ à Musiri-Kitakakisa

Une femme a été retrouvée sans vie dans son champ à Musiri-Kitakakisa, le matin de ce mercredi 06 janvier 2021, 24 heures après qu’elle s’y est rendu. La défunte s’appelle Kanyere Sivulyamwenge. Les bourreaux de cette femme de 38 ans restent inconnus.

Madame Kanyere Sivulyamwenge est allée dans son champ dans ce village situé en localité de Katambi, à environ 15 kilomètres à l’Ouest de Butembo, mardi 05 janvier 2021, mais elle n’était plus revenue.

« Impatients de l’attendre, nous sommes partis à sa recherche, accompagnés du chef de village et de quelques éléments de la PNC et des FARDC. Nous l’avons malheureusement découverte sans souffle de vie. Son corps était découpé à l’arme blanche, à la poitrine, au coup et à la main », racontent les familiers de la victime, cités par notre Club d’Auditeurs à Musingiri.

Un médecin traitant du centre hospitalier de Malende a confirmé cette décapitation, selon les mêmes sources. Les bourreaux de Kanyere Sivulyamwenge restent inconnus. Les enquêtes ont été amorcées pour les dénicher afin qu’ils répondent de leur acte.

Quelques voisins du champ où travaillait Kanyere Sivulyamwenge sont aux arrêts, justement, pour des raisons d’enquêtes. Pour l’instant, d’aucuns estiment que ce dégât serait lié à un conflit terrien à Musiri-Kitakakisa, ce village situé sur le tronçon routier Butembo-Manguredjipa.

Le corps a été levé du lieu du drame pour le domicile à Kitakakisa. « Ici, les cérémonies funèbres ont commencé », rapporte Kambale Mafungula Bienvenu, membre du Club d’Auditeurs de Radio Moto Butembo-Beni à Musingiri.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *