Nord-Kivu : 7 morts dans une attaque contre un poste des éco-gardes de l’ICCN  à Nyamitwitwi

Sept personnes sont mortes à côté d’un blessé au cours d’une attaque contre un poste de patrouille des éco-gardes de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature à Nyamitwitwi. C’est en groupement de Binza dans le territoire de Rutshuru. Cette attaque attribuée à des présumés combattants maï-maï, qui ont tout de suite pris le large, a eu lieu ce dimanche 10 janvier 2021. 

L’attaque contre ce poste de patrouille est survenue ce dimanche entre 5 heures et 6 heures pour les uns et vers 9 heures et demi pour les autres.  « Des présumés combattants maï-maï d’un certain Kabote alliés à d’autres maï-maï venus de la côte ouest du lac Edouard ont attaqué ce poste de patrouille », indiquent des sources à Nyamilima.

Ces sources parlent de six éco-gardes tués et un blessé lors de cette attaque. « Un des assaillants a également été tué », ajoutent nos sources.

Une source à la direction du Parc National des Virunga à Rumangabo confirme cette attaque. Olivier Mukisya condamne cette attaque contre des personnes chargées juste de la protection de ce patrimoine mondial. Pour lui, il est difficile pour l’instant d’identifier les assaillants. « Il faut attendre les résultats des enquêtes pour pouvoir les identifier »,  dit-il.

Olivier Mukisya ajoute que l’éco-garde  blessé est admis dans une structure de santé pour les soins.

Rappelons que la dernière attaque contre un poste de patrouille de l’ICCN dans le groupement de Binza remonte au mois d’octobre 2020 à Sarambwe. Elle avait  fait un éco-garde tué.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *