Nord-Kivu : la DYFEGOU dénombre 190 villages déjà désertés suite aux massacres dans le territoire de Beni

La DYFEGOU a tenu un point de presse au centre culturel Yira Mirembe ce dimanche 10 janvier 2021. Une voie pour les femmes de cette organisation de dénoncer les massacres en territoire de Beni et la souffrance de la population de ce coin de la RDC. Au cours de cet échange avec la presse, la DYFEGOU s’est désolée du déplacement de plus de 100 000 civils sans assistance dans différents coins à travers la province.

Dans sa présentation, Madame Rose Tuombeane, Coordonnatrice de la DYFEGOU a décrit un tableau sombre des événements vécus en territoire de Beni. Elle a révélé que 190 villages sont déjà désertés, 4 000 personnes sont déjà massacrées, près de 100 000 déplacés demeurent sans assistance.

« A Beni, la vie n’est plus vivable. Ces massacres doivent cesser et c’est une question de volonté politique dès lors que les forces armées font ce qu’elles peuvent. La volonté politique peut faire à sorte que les autorités, à savoir le président de la République, les ministères fassent de la situation de Beni une priorité des priorités », a lancé Madame Rose Tuombeane.

La DYFEGOU est en train de réaliser un documentaire explicitant le calvaire vécu depuis 2014 par la population de Beni. Elle envisage l’utiliser comme un outil de plaidoyer auprès des autorités nationales et internationales en vue d’activer leur sensibilité au rétablissement de la paix en territoire de Beni.

Aussi, cette organisation projette lancer une campagne de collecte des dons en faveur des populations sinistrées de Beni. Cette activité qui durera deux semaines sera officiellement lancée au rond-point VGH ce lundi 11 décembre. Les bonnes volontés éloignées de Butembo sont appelés à joindre le 09 99 65 43 11 pour plus d’orientations.

Charles Benjamin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *