Butembo : le SYECO déclare « persona non grata » le nouveau coordinateur des écoles conventionnées islamiques

Le SYECO a adressé une deuxième lettre ouverte au président du parlement du Nord-Kivu ce 14 janvier 2021. Dans cette correspondance, les membres du SYECO exigent la destitution du nouveau coordinateur des écoles  conventionnées islamiques. Se confiant à RMBB, ce samedi 16 janvier 2021, Djuma Issa Mantashah qualifie cette façon de faire du SYECO-Butembo d’usurpation de pouvoir du SYECO Provincial, de diffamation, d’absence de collaboration et de non-respect de la procédure de lutte. 

Cette deuxième lettre qui est une suite d’une autre adressée au président du parlement  le 04 janvier 2021, les membres du SYECO déclarent « persona non grata » le nouveau coordinateur des écoles  conventionnées islamiques installé  par des militaires et policiers. Ils réclament auprès de lui, la restitution de l’argent extorqué aux enseignants.

Ces derniers exigent aussi la destitution de ce coordinateur sans laquelle les activités scolaires ne reprendront pas dans des écoles conventionnées islamiques.

Cette correspondance mentionne que ces irrégularités sont dénoncées de commun accord avec le directeur provincial de l’EPST Nord-Kivu II.

Djuma Issa Mantashah nie toutes les accusations portées contre lui

Se confiant à RMBB, ce samedi 16 janvier 2021, le coordinateur des Ecoles Conventionnées Islamiques, ECI, en province éducationnelle Nord-Kivu II déclare qu’il a été surpris d’entendre sa personnalité être vilipendée à travers les réseaux sociaux et les médias par la lettre du SYECO-Butembo dont elle n’a même pas reçu copie. Djuma Issa Mantashah qualifie cette façon de faire du SYECO-Butembo d’usurpation de pouvoir du SYECO Provincial, de diffamation, d’absence de collaboration et de non-respect de la procédure de lutte.

En ne se reprochant de rien, il poursuit que c’est un montage exécuté par le SYECO-Butembo sous l’initiative de Joseph Kule Tembo, ex coordinateur, suspendu pour des raisons de désertion de poste et de mégestion.

Djuma Issa Mantashah rassure qu’il est la personne compétente à la tête de la coordination des Ecoles Conventionnées Islamiques, ECI, en province éducationnelle Nord-Kivu II. Il appelle tout le monde à ne pas être distrait par le « triomphalisme et le fanatisme perpétrés par le SYECO-Butembo. Il a indiqué que sa coordination ne peut pas noyer les ECI à cause des personnes qui recherchent leurs intérêts personnels.

Pendant ce temps, le coordinateur suspendu continue de se blanchir dans ce dossier qui lui a valu la sanction qu’il consomme ces jours-ci. Ce samedi, au téléphone, Joseph Kule Tembo a dit à RMBB qu’il se retrouve actuellement à Goma pour réclamer ses droits.

Patrick Kalungwana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *