Rutshuru : 4 personnes kidnappées dans leurs champs à Kabanda

Quatre personnes ont été enlevées l’après-midi de lundi 18 janvier et une autre retrouvée grièvement blessée à Kikarara, dans le village Kabanda, en groupement Mutanda, territoire de Rutshuru. L’enlèvement de ces quatre paysans cultivateurs est survenu lundi vers 15 heures, dans leurs champs.  Les preneurs d’otage en destination inconnue commencent à exiger une rançon pour libérer les quatre otages. 

Des sources de la Société civile à Kibirizi contactées ce mardi 19 janvier 2021 par RMBB attribuent cet enlèvement à des inconnus armés. Le matin de ce mardi, des jeunes de Kibirizi se sont lancés à la chasse aux kidnappeurs pour tenter de délivrer les quatre otages.  Mais sur leur passage, ils ont découvert un  autre habitant de Kibirizi à demi-mort dans un champ.

« Buunda Mukandirwa Jimmy avait reçu une balle dans le thorax avec une blessure à la machette sur la tête », indique Emmanuel Kambale Ngenyera  de la Nouvelle Société Civile dans le Bwito. « Ces jeunes ont tenté de le dépêcher à l’Hôpital de Kibirizi pour les soins. Mais cet homme s’est éteint à mi-chemin », ajoute cet acteur de la société Civile.

Le fonctionnaire délégué du Gouverneur à Kibirizi confirme l’enlèvement de ces quatre paysans cultivateurs à Kikarara lundi soir et la découverte de Buunda Djimy dans un état critique ce mardi matin. Pour lui, le corps de ce dernier n’avait aucune trace de  balle, mais une blessure béante à la machette sur la tête. « Cet homme a succombé à cette blessure avant même d’arriver l’hôpital de Kibirizi », ajoute-t-il.

Deogratias  Kitabuyira indique que pour l’instant, on ignore encore l’identité de ces preneurs d’otage qui opèrent entre Kirima et Kabanda depuis la première semaine de ce mois de janvier. Selon lui, ce mardi à la mi-journée, ces preneurs d’otage commençaient à exiger une rançon pour libérer les quatre otages.

Rappelons que cette prise d’otage à Kikarara intervient au lendemain d’une autre dimanche soir à Lushebere, entre Kirima, en groupement Mutanda et Kishishe, en groupement de Bambo dans la chefferie de Bwito.

Faustin Tawite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *