Butembo: plus de 600 déplacés internes aux conditions de vie déplorables en paroisse de Lyambo

Le nombre de déplacés est revu à la hausse en ville de Butembo et ses environs depuis la proliferation des assauts des présumes rebelles ADF dans le secteur de Rwenzori. Radio Moto Butembo-Beni a fait le constat dans la seule paroisse Lyambo ce vendredi 22 janvier 2021. Là, plus de 600 déplacés endurent des conditions de vie déplorables.

Dans la paroisse Lyambo, au lieu de 243 déplacés enregistrés il y a peu, le nombre est passé à plus de 600 hommes. Selon le curé de la paroisse de Lyambo, ce sont les individus qui accueillent ces déplacés internes, hormis quelques ménages installés dans deux sites occasionnels.

Les déplacés cantonnés dans ces sites vivent malgré eux dans des conditions précaires. “Heureusement, monseigneur l’évêque de Butembo-Beni avait donné un mot d’ordre de collecte des vivres et non vivres à travers la Caritas en faveur de ces déplacés internes”, se console le cure de Lyambo.

Celui-ci précise que cette nouvelle vague de mouvement des populations en ville de Butembo et environs doit préoccuper tout le monde.

Tout en encourageant les bonnes volontés de la donation le dimanche 17 janvier, le père curé sollicite de nouveau les consciences de tous à la générosité. Il a reconnu que les habitants de la ville de Butembo sont hospitaliers et qu’ils vont continuer de secourir leurs frères et sœurs qui sont venus du milieu insécurisé.

Rappelons que le mouvement des populations en territoire de Beni date maintenant de plus de 6 ans.

Georges Makeo 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *